Magicien et spectacle de magie
Magicien et spectacle de magie
Retour index

Animation magique en Bretagne

Magie pour enfants

Vous trouverez dans cette rubrique les magiciens ayant un programme spécifique pour le jeune public.

Magie de scène

La magie de scène nécessite le plus souvent de l'espace et peut être vue par un grand nombre de spectateurs.

Magie en close-up

C'est une magie intimiste qui s'adresse à un nombre réduit de spectateurs. Idéal lors de repas, salon professionnel...

Sites au hasard

Mignon Ludovic - Artiste Professionnel

Magicien Bretagne Ludovic Mignon

Cet artiste en close-up, nommé Mignon Ludovic propose aux différents organisateurs ses services magiques pour divertir, du spectacle de noël à la soirée d'entreprise avec différentes formules. La temps de passage et la composition des numéros seront convenus à l'avance avec le commanditaire pour une meilleur prestation de spectacle de magie dans la bonne humeur. Interactif et enchanteur, ce moment unique est à réserver.

.......... ( Lire la suite dans la rubrique magie close-up Bretagne)

Eflamm

Magicien Bretagne Eflamm

La légende au service de la magie ou le contraire, c'est l'univers de Eflamm, un artiste aux talents certains. Il peut jouer aussi bien en anglais qu'en français ou breton. Son univers d'intervention, va des anniversaires à la magie de scène. Il suffit de le questionner sur le spectacle de magie désiré. Son rôle est d'émerveiller et de surprendre grâce à son professionnalisme très apprécié. Ce magicien de Bretagne pour un spectacle de magie pour enfants lors d'un arbre de noël pour comité d'entreprise comme pour un festival de magie..

.......... Lire la suite dans la rubrique spectacle de magie de scène en Bretagne

Un artiste à Rennes raconta qu'au début du XIX em siècle il y eut une exhibition d'une expérience très curieuse et remplit d'étonnementqui bénéficiait d'une vogue extraordinaire. A savoir que tout le monde accourait pour entendre l'oracle invisible et si les gens crédules affluaient, d'autres plus instruits venaient également à plusieurs reprises pour tâcher de percer à jour le mystère (expression consacrée employée à regret). Une chronique du temps rend compte ainsi des représentations qui se faisaient dans un ancien couvent des capucines. Les spectateurs entraient dans une salle bien éclairée par une grande fenêtre sans rideaux devant laquelle était suspendue au plafond, par quatre cordelettes une grande boîte oblongue, évidée sur deux faces afin de montrer qu'elle était absolument vide. Sur l'un des côtés était fixé un porte-voix. Autour de cette boîte se trouvait une barrière en bois qui retenait le spectateur assez loin de la boîte pour qu'il ne puisse trop l'examiner mais enfin, malgré cette précaution aucune supercherie ne paraissait possible. Une vraie mis en scène de spectacle de magie digne d'un magicien illusionniste de l'époque.
Le spectateur adressait une question en parlant devant le pavillon du porte-voix, puis il y collait son oreille et il était toujours répondu à sa question. La voix était caverneuse, sourde, mais très distincte. De plus on sentait comme un souffle qui arrivait avec la voix. Enfin quand on plaçait un objet devant le porte-voix, quelques secondes après, la parole mystérieuse se faisait entendre et indiquait exactement quel était l'objet, sa forme, ses dimensions, sa couleur, etc.
La boîte étant suspendue au plafond librement à quelques centimètres, le magicien en Bretagne la faisait balancer pour montrer qu'elle était vide et isolée dans l'espace. Il répétait ce mouvement à la fin de chaque séance du Morbihan au Finistère.
Les spectateurs s'en allaient fortement intrigués de ce moment magique et féerique et se perdaient en conjectures sur le secret de l'expérience. Savoir étonner et faire rêver etait le but de cette grande illusion digne d'un festival international de magie ou du plus grand cabaret. Ici pas de baguette magique ni de mot abracadabra mais de l'émerveillement produit par un son uniquement.
Notez bien qu'il fallait adresser à l'oracle des questions simples et courantes. Toutes demandes historiques, scientifiques un peu élevées restaient sans réponse. Il y avait pas mal de spectateurs qui ne se faisaient pas faute de soumettre au pavillon du porte-voix des choses qui le faisaient frémir, mais il restait muet quant à la réponse. Les personnes repartaient amuser et enchanter.
Parmi les théories invraisemblables que l'on exprimait à cette époque, il y avait celle de l'invisibilité d'une personne obtenue par des procédés secrets ! Et comme toujours, dans ce genre d'illusions, il n'y avait que l'application ingénieuse d'un principe scientifique mise en place par un magicien des Côtes d'Armor.
Ce fut un comédien d'Ille-et-Vilaine qui révéla le mystère surprenant et merveilleux tout en étant scénique dans une brochure interne publiée en 1802, sous le titre : « La Dame invisible et son secret dévoilé » et accompagné de gravures montrant la disposition de la pièce où se faisaient les expériences.