gérard majax

Les événements de la vie de Gérard Majax

L’histoire d’un magicien hors du commun

Nice est la ville qui a accueilli la naissance de cet artiste le 28 avril 1943. Sa famille et lui se sont installés dans la ville parisienne quand il a eu 5 ans. Passionné par les histoires du magicien Mandrake, il s’offre quelques années plus tard les instruments adéquats à la magie auprès des brocanteurs et se mit à l’entraînement.

Sortie de l’adolescence, il étudie la psychologie expérimentale à l’université de Sorbonne où il obtient une licence avec d’excellentes notes. Pour s’entretenir et réussir son cursus universitaire, il se servit de sa passion et fit des représentations de magie dans des cabarets. Mais jusque-là, il ne se voyait pas faire une carrière de magicien, mais d’enseignant. 

Il fit la rencontre de Johnny Stark par le biais d’Eddie Barclay qui lui donne l’opportunité de participer à une représentation au Palais des Festivals à Cannes. Ce passage changea son avenir de magicien et il a ensuite pris part à la virée internationale du Music-Hall de France pendant deux années. Ensuite, il fera d’autres représentations et tournées. Gérard Majax n’oublie pas d’utiliser les notions étudiées en psychologie à l’université. Bien au contraire, il se sert de ces principes pour mettre son audience en confiance et allier plaisir et magie.

Expériences magiques au petit écran

Cet artiste obtient l’opportunité d’effectuer une prestation dans une émission télévisée qui a pour intitulé « Y’a un truc » pendant une tranche horaire de grande audience télévisuelle, précédant le journal. Il y parla de magie pendant quinze minutes. Cette opportunité lui fut donnée par Armand Jammot qui était à l’époque le dirigeant des programmes d’Antenne 2. Cette émission qui a été diffusée à partir du 15 septembre 1975 au 29 juin 1976 et ce 6 jours sur 7 sera une grande réussite.

Il est aussi intervenu dans d’autres émissions à succès sur le petit écran comme :

  • Passe-passe
  • La caverne d’Abracadabra
  • Abracadabra
  • Magie-Majax
  • Magie-surprise en caméra cachée

À une époque ou l’art magique pouvait prêter à confusion car certaines personnes lui attribuaient des pouvoirs au-delà du naturel, Gérard Majax prit la décision de se servir de ses cours de psychologie afin de changer la situation. Il devient ainsi un éclaireur avec un engagement personnel : mettre la lumière sur les dérives nuisibles de la magie. Le lancement de ce challenge de rationalisme mondial l’amène à faire face à l’animateur du petit écran d’Israël ayant soutenu avoir des aptitudes de psychokinésie et de télépathie, Uri Geller. Il prouva également dans « Droit de réponse » devant une audience la filouterie de ces charlatans.

Répertoire littéraire et films

Propriétaire de la maison d’édition en 2007 « Éditions Abracadabra » , il totalise vingt-six œuvres publiées entre 1967 et 2018 sur les sujets de l’art magique. Ce sont des sujets importants pour lui. 

Dans son palmarès, cet artiste compte plusieurs films : la course à l’échalote et le grand blond avec une chaussure noire. Il est aussi intervenu dans des séries du petit écran comme Marie Pervenche.

Le magicien innovant

Tout comme Dominique Webb, il développe plusieurs boîtiers de magie pour enfants qui ont fait la joie de plus d’un pour les fêtes de noël .

Captivé par l’illusion optique, il créa l’Hallucinoscope, un système de réalité virtuelle qui fonctionne avec un masque et un petit système de miroir. Il fit sensation au Palais de la Découverte et il fut également présenté à la Cité des sciences et de l’industrie de Paris.