Accueil
Accueil mobile

Harry Houdini

3 photos de Harry Houdini

Qui est le magicien Harry Houdini ?

Répondant au surnom d'Harry Houdini, Ehrich Weisz a vu le jour dans la cité de Budapest en 1874. Après son émigration dans le Wisconsin, ce fils de rabbin a commencé dans le monde professionnel en tant qu'apprenti serrurier. Ce n'est que plus tard qu'il est devenu magicien.

Sur ce domaine, il a toujours été assisté par son frère Théodore surtout pendant les foires. Par ailleurs, les deux compères ont eu la chance d'accompagner les « Trois Keaton » tout au long de leur carrière. L'artiste a aussi pratiqué de nombreuses activités physiques comme la natation ainsi que la course dans le but de maintenir la forme. En effet, cette initiative lui a permis de pratiquer des tours jugés trop dangereux. On peut par exemple citer le tour qui consiste à se défaire d'une chaine verrouillée tout étant plongé dans de l'eau en profondeur.

portrait Harry

Son départ pour les États-Unis

Fruit de l'union du rabbin Mayer Weisz avec Cecilia Steiner (sa seconde femme). Mayer Weisz est d'une fratrie de 6 enfants. Son père part pour les États unis en 1876 dans l'objectif d'avoir une vie plus stable. D'ailleurs, ce dernier s'est vite trouvé un job en devenant rabbin tout en changeant son nom de famille par Weis. Sa famille le rejoindra un peu plus tard de la même année.

À peine 8 ans, Ehrich doit déménager à Milwaukee. Ses premières années n'étaient pas tout rose vu qu'il doit aider la famille à trouver de l'argent. Le petit enfant qu'il est se retrouve contraint de cirer les chaussures après avoir vendu les journaux. En 1883, il se profuid pour la première fois alors qu'il n'a que 8 ans. C'était un 28 octobre et a réalisé un tour de trapèze. À 12 ans, il décide de fuir de la maison en rattrapant un wagon de marchandises. Mais, il revient vite à la maison (à 13 ans) à New York en travaillant cette fois comme coupeur de cravates. Mais, il est aussi un bon assistant-photographe. Par contre, personne ne sait ce qu'il a fait pendant sa fuite de la maison.

Comment est-il devenu magicien ?

Il faut attendre l'année 1894 pour voir Weisz se lancer dans le monde de la magie. Pour cela, il décide de changer de nom pour devenir le magicien Harry Houdini qui vient de son pseudonyme « Ehrie » lorsqu'il était tout petit. Mais, il tenait aussi à rendre hommage à l'immense illusionniste Jean Eugène Robert-Houdin en choisissant cette nouvelle appellation. À noter que Weisz a travaillé sur le fameux bouquin « The Unmasking of Robert-Houdin ». Certes, le nouveau magicien n'a pas connu la même gloire que certains magiciens. Mais, il s'est particulièrement distingué avec le tour qui consiste à se détacher des menottes. L'artiste se marie avec Wilhelmina Beatrice Rahner en 1893. Cette dernière deviendra son assistante tout au long de sa carrière avec le pseudo de « Bess ».

Sa faculté à s'évader des prisons après s'être détaché des menottes a fini par faire de lui un magicien connu. Des gardiens de prison lui ont même décerné des attestations à cause de son talent. Après l'Amérique, le magicien a conquis l'Europe avec de nouveaux tours. Plus précisément, il s'est évadé des camisoles de force ainsi que des cercueils pour s'attirer la gloire. Au final, il a eu la chance de réaliser un spectacle complet en tant que magicien.

Photos camisoles de force

Camisole de force

 

Camisole de force 2

Photos pot à lait

Pot à laitPot à lait 2

Affiches de la grande illusion "Entérré Vivant"

Affiche "entérré vivant"

entérré vivant 2

Les évasions qui ont marqué la vie de l'artiste

Evasion de la camisole de force

Le magicien Harry Houdini s'est pris une première camisole de force en 1896 quand il a rendu visite à un camarade psychiatre dans la Nouvelle-Écosse. Il a tout de suite pensé à établir un spectacle lié à ce type d'équipement en offrant une fuite spectaculaire.

Pour aller plus loin, l'artiste a proposé de s'échapper de la camisole avec les menottes sur les mains. Il voulait expérimenter beaucoup de choses comme les fuites dans les prisons ainsi que les sauts depuis des ponts tout en portant les menottes. On citera aussi les plongeant dans les rivières tout en étant attaché à des caisses avec des cadenas.

Des grandes illusions

Les évasions qui ont fait sa gloire sur scène sont surement celles de « la cellule de torture eau » ainsi que « Le pot à lait  ». On peut aussi évoquer « le Buried Alive ».

Le magicien s'octroie une belle récompense avec ses évasions en 1921 quand le terme « Houdinize » est inscrit dans le nouveau dictionnaire funk. Le mot désign le fait de se « libérer tout seul d'un accouchement ou d'autres situations semblables ».

Quelques réussites personnelles qu'il a fait sans la magie

Avec la fortune qu'il s'est faite en tant que professionnel. Houdini de son prénom Harry a eu l'occasion de se pencher sur d'autres domaines pour ne citer que l'aviation ainsi que le cinéma. Après l'acquisition d'un premier aéroplane en 1909, il fut le premier à survoler l'Australie en 1910 avec un vol contrôlé. Toutefois, on peut imaginer le fait que le fameux Colin Defries a déjà réalisé l'exploit en décembre 1909 qui a réalisé un vol assez court.

Dans le domaine du cinéma, il réalise et sort son premier film en 1901 avec « Merveilleux Exploits du célèbre Houdini Paris » comme titre. Cette production raconte les nombreuses évasions qu'il a réalisées auparavant. Par ailleurs, le magicien a aussi participé à plusieurs réalisations pour ne citer que « The Master Mystery » ainsi que « Terror Island » et « The Grim Game ». Il est dommage que sa maison de production « Houdini Picture Corporation » ainsi que le laboratoire « The Film Development Corporation » qu'il a bâtis fussent des échecs. Par contre, il obtient le rang de président de la compagnie « Martinka & Co. » en 1923.

Une mort dont personne ne s'y attendait

Mort lors d'un tournage de Film ?

Beaucoup de personnes ont cru que Harry Houdini est mort sur scène en essayant le tour « Eau Tortue ». Cette croyance s'est développée à cause du film que l'artiste a réalisé avec Janet Leigh et Tony Curtis en 1953. Toutefois, ce ne fut pas le cas. Plus précisément, l'artiste a commencé par avoir des problèmes d'estomac en automne 1926 au moment où il participait à une tournée en Amérique. Ne voulant rien annuler sur ses spectacles, il a tout simplement décliné un traitement qu'il devait suivre.

Selon les estimations, les problèmes d'Houdini Harry ont commencé au niveau de son appendicite. Cela lui a causé beaucoup de fatigue et d'accidentogènes vu qu'il ne voulait pas se soigner.

L'appendicite cause de la mort ?

Le magicien aurait reçu un coup de poing au niveau de son estomac de la part d'un étudiant de l'université quand il était au Canada. Ce dernier voulant vérifier sa résistance aux coups au corps. En outre, il est difficile de déterminer si ce coup a vraiment causé la déchirure de son appendice ou pas. Ce qui est sûr, c'est que l'artiste s'est soudainement écroulé sur scène lors de son passage à Detroit. Les analyses à l'hôpital Grace ont permis de déterminer que l'artiste était atteint d'une péritonite.

Malgré les rapports mêlés, on peut s'avancer à dire que Harry Houdini avait un sérieux problème d'appendice. Par contre, on ne peut pas affirmer si c'est vraiment le coup de poing de l'universitaire qui a entrainé sa mort ou si c'est à cause d'un poison qu'un groupe de spirites qui ne l'aimait pas. Par contre, on peut dire que l'homme est mort le 31 octobre 1926 dans la ville de Detroit dans le Michigan suite à une disjonction de son appendice qui a causé une péritonite. Il n'avait que 52 ans quand il est mort.

Biographies

Dai Vernon: Voir l'article

David Blaine: Voir l'article

Harry Houdini: Voir l'article