Magicien et spectacle de magie
Magicien et spectacle de magie

Un magicien doublé d'un ventriloque donnera un air neuf à toutes interventions. Il pourra se présenter devant un public composé d'enfants ou d'adultes suivant son programme.

Au travers de cet annuaire en se promenant parmi les rubriques enfants et de scène, le surfeur fera connaissance avec des artistes pratiquant cet art annexe étrange. A vous de les trouver et bonne visite.

spectacle magie
Mobile Map

Historique de cette profession artistique

Parler avec son ventre

Si, avant de s'arrêter plus longuement sur l'histoire de la magie proprement dite ou sur le spectacle de ventriloque, on veut accorder quelques instants à l'époque héroïque et fabuleuse, on se trouvera assez fréquemment en présence de faits qu'il est impossible de classer autrement que sous le nom d'illusion auditive, accompagnée bien souvent d'illusion visuelle. C'est le début du magicien intervenant en tant que ventriloque. On est encore loin du spectacle de magie pour noël traditionnel ou cet artiste joue, mais revenons plutôt sur le commencement de cet art.

On ne peut plonger dans l'histoire de la magie au point de vue mythologique, sans parler du fils de Laïus, roi de Thèbes et de Jocaste, sa femme c'est-à-dire Oedipe. Les Grecs racontent que sur la route de Thèbes se trouvait un sphinx qui proposait des énigmes aux passants, et dévorait sur-le-champ ceux qui ne les devinaient pas. Il proposa la suivante à Œdipe: Quel est l'animal qui marche à quatre pieds le matin, à deux pieds à midi, et à trois le soir ? Œdipe, qui était malin et peut-être ventriloque reconnut sous ces paroles l'emblème de l'enfance, de la virilité et de la vieillesse. Le monstre, furieux, se précipita dans la mer.
Ceci est de la mythologie, c'est vrai mais comment vous, électeur qui êtes, j'en suis persuadé, un esprit positif, résoudriez-vous ce problème ?

Ami lecteurs, êtes-vous d'accord avec la version de l'écrivain grec Théodoret, qui dit que lorsque l'évêque Théophile, au XIVe siècle, brisa les statues à Alexandrie, il s'en trouva des creuses et placées contre le mur de manière qu'un prêtre pouvait s'y cacher et parler par leur bouche aux spectateurs ignorants ? Toujours est-il que l'artiste propose un numéro de ventriloquie pour un spectacle enfants pour anniversaire, ce dernier ne se pose pas la question, il vit l'instant présent.

On penchera plutôt pour la suivante, qui est de l'abbé de La Chapelle :

« Combien est plus simple que les supercheries des prêtres avec l'art des magiciens ventriloques ? Ils ne font pas seulement parler des arbres, mais des buissons, des ruisseaux, le sein de l'air, la terre, à volonté. Il n'y a là aucune dépense à faire, aucun appareil et presque aucun secret à garder. Des prêtres ou des femmes ventriloques, art que l'on peut apprendre quand on a quelque disposition au métier, instrument que l'on porte partout avec soi et en soi, voilà tout le secret de la divination et des prophéties.


Spectacle de ventriloquie


L'excellente machine alors pour un oracle qu'un ventriloque. Il n'est pas besoin de faire cacher des prêtres dans les arbres creux, pour répondre à ceux qui venaient les consulter. Un secret entre tant de personnes est bien difficile à céler. Les souterrains qu'il fallait pratiquer, les excavations, le temps considérable que cela demandait, pouvaient aisément dévoiler le mystère, au lieu qu'un ventriloque, à côté des consultants, leur faisait parler les chênes, et il n'était guère possible d'en découvrir la supercherie. »

C'est ce qui permit sans doute aux anciens de baptiser un chêne de la forêt de Dodonne du nom de Polyglossos, lequel, ainsi que son surnom l'indique, était capable, dans de nombreuses langues étrangères au pays, de rendre un oracle au consultant, qui était ravi d'avoir une réponse dans un langage compréhensible pour lui. On ne cherche pas à analyser chacun des faits mythologiques qui pourraient être intéressant et en rapport avec la magie des magiciens. Cela mènerait trop loin, tout en n'apportant aucune certitude historique aussi, faut-il mieux laisser ce sujet un peu trop spécialement mystérieux pour entrer de plein pied dans l'histoire vraie des spectacles de magie.

Hélas ! c'est d'un pas plutôt timide que l'on va s'engager sur la route historique de magicien ventriloque en spectacle de magie, car il manque véritablement de trop de moyens de contrôle infaillible pour se faire une conviction définitivement arrêtée, et on ne peut certifier que l'opinion d'aujourd'hui ne sera modifiée par celle de demain, car on estime qu'il faut dire : Amicus Plato, sed rmigis arnica veritas, c'est-à- dire : Platon m'est cher, mais la vérité me l'est encore davantage.

spectacle de ventriloque