Magicien et spectacle de magie
Magicien et spectacle de magie
retour

Explications des tours de magie faciles

Dessin à la demande du magicien


Explication de ce tour de magie

Tout le secret de cette extraordinaire création spirite repose sûr un effet chimique des plus simples. Les feuilles de papier, d'apparence ordinaire sont de véritables photographies au gélatino bromure d'argent dont l'image a provisoirement disparu dans un bain de blanchiment très connu en photographie. Le cadre est des plus ordinaires et simplement muni d'un volet à charnières, qui permet de presser le papier sur la feuille de verre. Ce volet est garni d'un feutre, lequel est humidifié à l'aide d'une solution ammoniacale à 15 % . Ce sont les vapeurs d'ammoniaque qui en traversant le papier réengendrent l'image latente.

Marche pour la présentation

Après avoir montré le cadre et prouvé la transparence du verre en le passant devant une lumière, on suspend le cadre ou on le dispose toujours ouvert sur un support quelconque. On procède ensuite à la vérification du papier lequel est signé par un spectateur, la feuille est placée en évidence pour ,prouver qu'elle n'est pas changée, ensuite on procède au choix du sujet, qui n'est autre que le choix forcé. Le choix terminé, il suffit de placer la feuille dans le cadre et fermer le volet. A ce moment doit se faire l'invocation de l'esprit, soit par un boniment approprié soit en prière. Trente seconde à peine s'écoulent, et on voit progressivement apparaître l'image, une répétition ou deux suffisent pour régler la durée de la présentation. L'image peut être retirée du cadre pour y reconnaître la signature.
On peut refaire disparaître la photo par tous les procédés photographiques connus et faire servir le papier un grand nombre de fois. Le plus dure à l’époque des appareils photographiques numérique est de trouver ce papier

5- Puissance psychique de la pensée


Explication de ce tour de magie

Prenez une boîte d'allumettes vide. Poussez en dehors le tiroir renversé d'environ un demi-centimètre. Poses-là sur le poignet de la main gauche de façon à pincer légèrement la peau à la hauteur du pouls, plus exactement à la « rascette », comme on dit en chiromande, en fermant le tiroir avec le pouce d'un côté et les autres doigts de l'autre. Après quelques tâtonnements vous arriverez à pincer l'épaisseur de peau qui vous permettra de maintenir au début du tour la boite dans une position horizontale l'extrémité opposée de la boite arrivant au niveau du bourrelet du pouce. Le bras gauche et les doigts de la main gauche peuvent être tendus ou bien légèrement recourbés dans une position horizontale. Un léger mouvement imperceptible des doigts ou de la main vers le sol tend la peau du poignet : la boite se redresse insensiblement et prend enfin la position verticale.

Si l'on agrémente ce mouvement ascensionnel de quelques passes magnétiques de la main droite, la boite semble attirée par un fluide invisible qui se dégage de la main. Si la peau est pincée à point entre le tiroir et la boîte, on peut recommencer plusieurs fois l'expérience. Ce tour bien présenté est très joli et fait beaucoup d'effet.tour de magie

Il peut se faire également en plaçant, toujours à l'insu du public la boîte du côté opposé au pouls, les doigts en dessous au lieu d'être en dessus comme précédemment. Elle se place alors à la jointure du poignet

Elle monte et si on le veut, descend plus rapidement car la peau se tend plus vite ; mais le truc peut être plus facilement découvert car si l'on est à moins de deux mètres des spectateurs, un observateur un peu perspicace pourrait apercevoir le pli de la peau.