Magicien et spectacle de magie
Magicien et spectacle de magie
retour

Explication des tours de magie

1- La Boule disparaissant dans un Cornet de Papier


Explication de ce tour de magie

Outre la boule rouge d'un diamètre quelconque et le morceau de papier fleuriste (qui doit avoir environ 25 centimètres sur 30), un seul objet est nécessaire : c'est un disque du diamètre de la boule, en papier glacé rouge et comme il est préférable qu'il soit pareil sur ses deux faces, en même temps qu'il soit bien opaque il est bon de le découper dans deux morceaux collés dos à dos.
Ce disque est placé avant l'expérience sur soi de telle façon qu'on puisse facilement et invisiblement s'en emparer pendant qu'on fait visiter la boule. C'est à ce moment en effet, qu'on prend le disque de la main gauche et qu'on le place à la coulée, le cornet étant pendant ce temps tenu de la main droite.
On passe alors le cornet à la main gauche qui le saisit comme l'indique la figure 2 : c'est-à-dire le pouce en dehors et les autres doigts à plat dans le cornet dissimulant le disque empalmé qui se trouve ainsi appliqué contre la paroi intérieure du cornet.

explication tours de magie On fait semblant de déposer dans le cornet la boule reprise de la main droite ; mais on l'empalme tandis que les doigts gauches laissent tomber le disque de papier. Si les mouvements sont bien coordonnés, les spectateurs croient voir tomber la boule dans le cornet et l'illusion est d'autant plus complète qu'on montre ensuite le disque (qui dans le papier simule absolument une boule), comme on a montré la vraie boule précédemment.

J'ai recommandé au début de faire glisser la boule dans le cornet et non pas de la faire tomber. Ceci a son importance car en opérant comme je l'ai indiqué, on évite le bruit dé la chute qui ne pourrait être reproduit ensuite exactement quand on laisse tomber le disque de papier ; celui-ci ne faisant aucun bruit, il est même nécessaire de heurter la paroi du cornet avec le bout des doigts de la main droite précisément afin de produire un bruit de choc utile pour la complète illusion de ce tour de magie

Tandis que l'attention est attirée sur le cornet et la simili-boule, il est facile de se débarrasser de la vraie boule et de montrer les mains vides une fois le cornet froissé, aplati ou brûlé.



2- Echange par le magicien de 2 jeux de cartes


Explication de ce tour de magie


Préparation

Pour comprendre ce tour de magie expliqué, il faut deux verres à pied, deux foulards (un noir et un rouge), un jeu de 32 cartes, plusieurs étuis transparents pouvant contenir chacun 16 cartes.
Deux cartes à double face, chacune rouge. Par exemple : roi pique/ huit cœur as pique/dame carreau

Exécution

Remettre le jeu à un spectateur et lui demander de le séparer en rouges et noires. Lui reprendre les rouges et les compter ostensiblement. En les comptant, faire passer dessus le huit cœur et dessous dame de carreau. Reprendre les noires et, en les comptant, placer dessus as de pique et dessous roi pique. Revenir à sa table avec les deux paquets pour y prendre les étuis et en même temps enlever les deux cartes de dessous des paquets (dame carreau et roi pique) et les remplacer par les cartes à double face. Apportez les deux paquets sur un plateau tarot en dessus, ainsi que les étuis transparents que vous donnez à examiner. Recompter encore une fois bien lentement chaque paquet figures en dessus, ce qui a pour effet de faire passer les cartes à double face au-dessus de chaque paquet. Le reste coule de source dans ce tour de magie.

Fin du tour

Lorsque le chassé-croisé a eu lieu, le magicien reprends les paquets, les sortir de leurs étuis, remettre ceux-ci aux spectateurs et compter les cartes, ce qui a pour effet de replacer dessous les cartes à double face et permet de montrer les deux paquets tarot à découvert. Ce n'est pas un tour de pièce mais aussi agréable à regarder. Ni même un faire apparaitre un foulard .




3- La fantaisie du magicien


Explication de ce tour de magie


Rogner la partie supérieure des trois côtés des tiroirs des six boîtes d'allumettes et cela en s'y prenant de la façon suivante : Laissant intacts le fond et l'un des côtés étroits du tiroir diminuer de 1 millimètre 1/2 la hauteur de l'autre côté étroit, puis diminuer les deux côtés larges comme l'indique le pointillé ci-dessous en commençant par 1 millimètre 1/2 au point B pour aboutir à 0 millimètre au point C. Le côté B est celui qui touche le côté étroit qui a été diminué.

Explication tours de magie Les six tiroirs sont préparés de cette même façon. Regarnir les parties rognées avec un papier identique à celui qui tapisse les tiroirs, afin que ce petit truquage ne soit pas apparent.
Découper sept carrés de carton bristol de la grandeur d'un timbre-poste et sur six d'entre eux écrire le nombre 1 089 ainsi que le nom de la carte que l'on veut forcer par exemple la dame de trèfle. Le septième carré reste vierge de toute inscription.


Placer un de ces six carrés de carton dans le corps d'une des boîtes d'allumettes en le mettant sous le côté « étiquette », puis mettre le tiroir dans la boîte, côté non rogné en avant, en le laissant entrouvert d'environ un tiers. De cette façon, le carré de carton est solidement maintenu en place. Agir de même pour les cinq autres boîtes.

Pour obtenir le nombre 1089, procéder comme suit :

Supposons que le premier spectateur indique le chiffre est 4, le second 7, et le troisième 1. On priera le spectateur détenteur de l'ardoise d'écrire à la craie les trois chiffres indiqués 471
On le priera ensuite de renverser ce nombre et de l'inscrire sous le premier 174 de tirer un trait et de faire la soustraction, qui donnera. 297
Le prier de renverser ce nombre et de l'inscrire en dessous 792 de tirer un trait et de faire l'addition de ces deux nombres, ce qui donne 1089
Quels que soient les chiffres indiqués par les spectateurs, le résultat des deux opérations sera invariablement 1089, ceci à condition que le premier et le second chiffre, ou le deuxième et le troisième soient différents. Le plus simple est de demander de prime abord trois chiffres différents.
Au cas où la soustraction ne donnerait qu'un nombre de deux chiffres, comme par exemple 827......... 827 – 728 = 99...... il sera urgent de faire poser le zéro 099.... et de faire renverser ce nombre, le zéro y compris 990 on obtiendra alors comme récédemment 1089.

Présentation

Les six boîtes entrouvertes sont posées sur la table ; les saisir l'une après l'autre de la main gauche, en introduisant l'extrémité de l'index dans le corps de la boîte, sous le carré de carton, et en posant le pouce sur le côté « étiquette », les trois autres doigts étant posés sous la boîte. De cette façon le petit carré de carton est retenu dans le corps de la boîte par le bout de l'index et l'on pourra extraire le tiroir, le montrer vide, secouer la boîte et remettre le tiroir en place en l'introduisant complètement de manière que la boîte soit complètement fermée. Le carré de carton tombe alors dans le tiroir. Apposer à la craie le chiffre 1 sur le côté opposé à celui portant l'étiquette et jeter la boîte ( sans la retourner ) dans un sac. Agir de même pour les cinq autres boîtes que l'on numérotera 2, 3, 4, 5 et 6.
Faire indiquer les trois chiffres et procéder aux opérations arithmétiques comme il est dit en haut, forcer la carte et en faire inscrire le nom sur l'ardoise. Faire examiner le septième carré de carton, se faire indiquer une des six boîtes, empalmer le carré en feignant de le placer dans la main gauche, et faire le simulacre de l'envoyer à distance dans un sac (ou chapeau de magicien). Se débarrasser du carton en s'emparant d'une longue broche (tige de fer pointue et emmanchée) et la plonger dans le sac. Embrocher une des boîtes d'allumettes et la porter aux spectateurs, qui la détacheront de la broche. En ouvrant la boîte ( qui porte le nombre désigné) les spectateurs y trouveront le carré de carton disparu sur lequel sont inscrits : le total des opérations arithmétiques, ainsi que le nom de la carte choisie.
Retirer du sac (ou chapeau)les cinq autres boîtes et les remettre aux spectateurs, qui s'assureront qu'elles sont toutes vides. Dans ce but, incliner les boites retournées du côté où le côté étroit des tiroirs a été rogné, de sorte que les carrés de carton qui s'y trouvent glissent hors des tiroirs et tombent dans le sac où elles resteront.

A découvrir un tour de magie avec une bougie, c'est pas ordinaire.