Magicien et spectacle de magie
Magicien et spectacle de magie
Retour index

Magicien Eure-et-Loir -close-up - spectacle de magie pour enfants 28

Magie pour enfants

Vous trouverez dans cette rubrique un magicien en Eure-et-Loir ayant un programme spécifique pour le jeune public.

Magie de scène

La magie de scène nécessite le plus souvent de l'espace et peut être vue par un grand nombre de spectateurs.

Magie en close-up

C'est une magie intimiste qui s'adresse à un nombre réduit de spectateurs. Idéal lors de repas, salon professionnel...

De Chartres à Châteaudun en passant Dreux et en finissant par Nogent-le-Rotrou aller rapidement à la recherche d'un sympathique magicien Eure-et-Loir devient une idée pas si simple si en plus l'organisateur veut requérir la perle tout en combinant certaines conditions tarifaires minimales et prestation de premier ordre. Heureusement ce guide dénombre les meilleurs magiciens Eure-et-Loir. Tours hors du commun ou maitrise et humour donnent un sympathique ensemble en spectacle de magie Eure-et-Loir. Trucs et humour sont la recette d'un spectacle réussis par le comité. Idéal pour les gens qui adorent se faire étonner.


Magicien Eure-et-Loir

Si maintenant, descendant des hautes et lyriques généralités, on étudie la technique des prédécesseurs du magicien Eure-et-Loir de Châteaudun ou d'ailleurs au temps des grecs vers le IIème siècle après Jésus Chris. On peut faire quelques remarques au point de vue du matériel. En effet, à cette époque existait le jeu des gobelets encore pratiqué dans ce temps moderne et que l'on a peut voi run jour dans un spectacle enfants en petit comité à Dreux et à Nogent-le-Rotrou. Les gobelets désignait à cette époque une assiette profonde, ou mieux une écuelle, servant surtout pour les desserts. Les  petites écuelles dont se servait le magicien grec devaient donc être semblables à certaines tasses à thé actuelles moins profondes que larges. On voit donc qu'en opérant avec des tasses, un magicien close-up Eure-et-Loir actuel ne fait que reprendre l'ancienne tradition primitive.

Quant aux petites boules, elles devaient être suffisamment grandes pour être bien vues de tout le public. Mais pour tenir toutes trois dans la bouche lors du spectacle de magie d'après les écrits qui reste, elle ne devait pas peser trop lourd à la manipulation, elles ne devaient sans doute guère dépasser 25 millimètres environ. Cette taille ne permettait probablement pas de les tenir facilement. Il est fort singulier que tous les anciens escamoteurs (car nous verrons que tous les noms qu'on leur donnait dérivent du mot caillou) aient employé des pierres pesantes et lisses au lieu de tailler des boules dans du liège, bien connu et employé des anciens, auquel la densité cinq ou six fois moindre que la pierre, et ses aspérités donnent bien plus de facilité pour la manipulation.

Il suffit qu'un magicien Cher ou un magicien Indre-et-Loire actuels essayent le tour avec des billes d'écoliers, pour se rendre compte de l'extrême difficulté de ce travail. On doit donc conclure que les escamoteurs de l'antiquité étaient des manipulateurs de toute première force.
Le texte qui évoque le jeu des gobelets ne parle pas de la baguette magique, qui joue un rôle si important pour un magicien pour enfants Eure-et-Loir, c'est certainement là un simple oubli de la part de l'auteur, car dans l'antiquité il n'était guère de corps social qui n'eut un insigne de cette forme : sceptre des souverains, bâton d'ivoire des sénateurs, cep des centurions, crosse des augures. Il n'est pas admissible qu'un magicien Chartres ne fût pas pourvu du talisman.

Si on passe à l'étude du programme et des passes, on constate sans doute que celles-ci sont fondamentalement les mêmes qu'aujourd'hui et il ne peut guère en être autrement. Celle des muscades dans la bouche n'est pas à regretter sous le rapport du bon goût. On n'en dira pas autant de la suivante, où l'on fait sortir les muscades du nez des spectateurs. L'effet est fort amusant, et a été longtemps conservé : Robert-Houdin à son époque ne négligait point d'apprendre que le premier escamoteur qu'il vit, ce devait être en 1823, les fit sortir à la grande joie du public du nez d'un jeune badaud. Celui-ci prit le fait au sérieux et se tua à se moucher pour s'assurer qu'il ne lui restait plus de ces petites boules dans le cerveau. Il y aurait donc là une bonne tradition à reprendre. C'est au surplus, ce que font tous les illusionnistes pour terminer la sceau à champagne aux pièces. D'ailleurs un magicien pour enfants Eure-et-Loir le fait en spectacle, on peut le voir en photo sur son site avec le fameux récipient.

Magicien Eure-et-Loire
Les anciens ont-ils connu ce tour, un des joyaux de la magie ? Aucun auteur à la connaissance n'en parle avant Robert-Houdin, mais celui-ci n'en est certainement pas l'inventeur. Aucun document n'apprend formellement que les anciens le pratiquaient, mais on hésite pas à le croire. Les pièces de monnaie par leur forme, leurs dimensions, la facilité qu'on a de se les procurer, la connaissance qu'en a le public et l'intérêt qu'il y attache. Les pièces de monnaie se prêtent à merveille à la manipulation, et il parait certain que les plus anciens escamoteurs devaient les employer à faire des tours.A ce jour c'est très en vogue en magie de près grâce à l'habilité de magicien Indre.

Peut-être quelques auteurs anciens presque inconnus, ont-ils laissés là-dessus quelques lignes sur ces tours de magie avec pièces et il se pourrait que le hasard permît à un fouilleur patient de retrouver la trace de quelques « Roi des Sesterces » de seize ou dix-huit siècles antérieur à Nelson Downs.